Analyse Technique et Conseils Boursiers

Bilan du mois d'août

Du côté des indices boursiers internationaux

graphe

Cette période estivale se termine en territoire négatif pour plus de la moitié des grands indices boursiers internationaux. En Europe, le DAX 30 (-0.5%) a une fois de plus cédé quelques points, tout comme le Stoxx 600 (-0.8%). Le BEL 20 (-1.4%) et l’Euro Stoxx 50 (-0.8%) se sont aussi retournés à la baisse. Le CAC 40, indice phare de la Bourse de Paris, poursuit lentement sa dynamique baissière (-0.2%), bien qu’une légère reprise technique ait eu lieu cette semaine. En Asie, le Hong Kong Hang Seng (+2.4%) et le Shanghai Shenzhen (+2.3%) poursuivent leur ascension. Outre-Atlantique, le Nasdaq Composite (+1.3%) et le S&P 500 (+0.1%) finissent dans le vert, bien qu’au ralenti pour l’indice phare des 500 plus grosse capitalisations boursières US. Finalement au Royaume-Uni, le FTSE 100 (+0.8%) enregistre la même progression qu’au mois précédent.

Du côté des indices sectoriels européens et des valeurs françaises

graphe

Le secteur des services à la collectivité, d’ordinaire discret, a connu la plus forte performance de tous les secteurs ce mois-ci (+3.9%). Veolia Environnement (+3.4%) et Engie (+3.1%) se sont repris. Le secteur des ressources de bases a poursuivi sa hausse, mais plus modérée en cette fin de période estivale (+3.1% contre +8.1% le mois précédent).

Cette période estivale ne se termine pas très bien pour la plupart des autres des secteurs européens. Le secteur des assurances (-3.1%), des banques (-3.6%), des télécoms (-3.1%) se sont clairement retournés à la baisse courant août : avec AXA (-2.3%), BNP Paribas (-2.5%), Société Générale (-5.2%) et Nokia (-3.7%). Le secteur Media s’est effondré (-3.6%), avec le secteur Distribution qui a été entraîné par Carrefour (-16.6%).

Du côté des statistiques macroéconomiques

graphe

Aux Etats-Unis, l’indice PMI manufacturier est resté inchangé à 56.3 comme prévu par les analystes. Le secteur des services est attendu en hausse à 56.9 par le consensus contre 53.9 actuellement. Il sera publié le mercredi 6 septembre à 15h45.

graphe

Sur le marché de l’emploi, le taux de chômage a progressé s’établissant à 4.4% contre 4.3% attendus par les analystes. Concernant le marché du travail, 156 000 emplois non agricoles ont été créés ce mois-ci aux Etats-Unis, contre 189 000 au mois de juillet. C’est 24 000 emplois de moins que ce qui était prévu par le consensus.

graphe

En zone euro, la confiance des directeurs d’achats s’est dans l’ensemble stabilisée. Si le PMI manufacturier est revenu à 57.4 points, son niveau le plus haut de fin juin, les PMI des services et composite se sont légèrement repliés pour le deuxième mois consécutif. Ces changements restent de faible ampleur, ils n’ont pas inquiété les investisseurs.

graphe

Pour le mois de juillet, l’indice du sentiment économique a progressé pour s’établir à 111,9 points. L’indice de confiance du consommateur a peu varié à -1.5 points. Il reste en territoire négatif. 

Du côté des devises et des matières premières

Sur le marché des devises, la monnaie unique européenne s’est encore appréciée face au dollar (+0.37% à 1,191$), bien que dans de moindres proportions. La livre sterling a chuté encore (-2.24% à 1,293$), dans la confusion des négociations sur le Brexit.  Le franc suisse s’est apprécié (+0.62% à 1,043$) alors que le yen est resté stable (+0.08%).

Du côté des matières premières, les cours du pétrole West Texas Intermediate ont perdu -6.74% à 47.23$ alors que ceux du Brent ont à peine chuté de -0.30% à 52.86$. L’écart entre les deux qualités de pétrole a parfois été plus important, mais ce sont des phénomènes assez rares. Les matières premières agricoles ont lourdement chuté, le blé est en net repli (-12.36%), le maïs chute de -6.95%. L’or progresse à nouveau (+4.01%).

Conclusion

Le mois d’août aura été très similaire au mois de juillet. Alors que les indices européens poursuivaient leur recul lent, les indices américains ont poursuivi leur hausse lente. Ce sont surtout les indices émergents qui ont bien tiré leur épingle du jeu, capitalisant sur la baisse du dollar des derniers mois. Les données économiques se sont reprises légèrement aux Etats-Unis, mais elles restent en retrait des niveaux atteints au premier trimestre. La dynamique de confiance en Europe est bonne, mais la croissance pourra-telle poursuivre sur sa lancée si les Etats-Unis n’accélèrent pas ? 

A propos de DayByDay

DayByDay© est un bureau de recherche indépendant et se conforme au Règlement Général de l'AMF,Livre III, Titre II, Chapitre VII. DayByDay© reconnait appartenir à la catégorie des « Analystes Financiers ne relevant pas d'un Prestataire de Services d'Investissement ».

DayByDay© n'exerce aucune activité de courtage ou de gestion, directement ou indirectement. Les revenus de DayByDay© sont exclusivement composés d’abonnements périodiques fixes à ses services. DayByDay© ne réalise aucune analyse sur un titre pour le compte de son émetteur. L’abonné est ainsi informé que DayByDay© n'a aucun conflit d´intérêt pouvant affecter l´objectivité de son analyse.

Les services professionnels de DayByDay© sont organisés comme suit :

"Stratégie" cross-asset: emails, conférences call, entretiens sur la stratégie de marché de court à long terme pour gestion privée, alternative et long-only;

Global Macro "Tactics" : analyse live, intraday, tactiques et idées de trading sur indices, change, taux et matières premières;

Service de gestion de portefeuille "Equities" : signaux, couverture permanente, alertes et conseils personnalisé sur environ 500 actions européennes et américaines.

"Chat" : plusieurs émissions dédiées chaque jour, en direct et en replay ; un analyste toujours présent pour vos questions de 08h00 à 17h30.

Pour plus d’informations, contactez le service commercial de DayByDay au +33 (0)1 58 18 30 80

Avertissement légal

Les informations et analyses produites par DayByDay© ne sont en aucun cas une sollicitation pour acheter ou vendre une action ou un produit de bourse. Elles ne constituent qu´une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de DayByDay© ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l´utilisation des informations et analyses par les lecteurs.

L’analyse est réservée exclusivement à l’abonné de DayByDay©. Elle ne peut être transmise ou communiquée sans l’accord écrit de DayByDay©.

La marque DayByDay© et l’analyse délivrée sont couvertes par les droits de propriété intellectuelle. Toute personne exploitant ces données pour un usage non personnel s’expose à des poursuites civiles ou pénales.

Cet email et ses pièces jointes ont été contrôlées par un logiciel d’antivirus.

Tout email est susceptible d’altérations. DayByDay© ne reconnait aucune responsabilité en cas d’altérations, falsifications ou de corruption.

Si vous n’êtes pas le destinataire de ce message, nous vous remercions de bien vouloir l’effacer et de nous prévenir.

NOUS SUIVRE
Ethique
Méthodologie d’analyse
Méthodologie de recommandation
Contact
Conditions d'utilisation
Carrières et Formation